www.LAZALOEIL.com Index du Site www.LAZALOEIL.com
Laz, Chateauneuf-du-Faou,Collorec,Coray,Landeleau,leuhan,saint-goazec,saint-thois,tregourez tribune du patrimoine,culture,economie et manifestations de ces communes
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   PréférencesPréférences   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La date/heure actuelle est 21 Aoû 2017, 13:12
Toutes les heures sont au format UTC + 1
 Index du Site » SAINT-GOAZEC » TREVAREZ
VISITE INSOLITE DES DESSOUS DU CHÂTEAU DE TREVAREZ
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Page 1 sur 1 [1 message] Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
animlaz
info local
info local


Inscrit le: 20 Fév 2005
Messages: 374
Localisation: LAZ, Bretagne

MessagePosté le: 31 Mar 2005, 22:46    Sujet du message:   VISITE INSOLITE DES DESSOUS DU CHÂTEAU DE TREVAREZ Répondre en citant

En avant-première, visitez les sous-sol du château
Il est prévu dans le plan de développement touristique du château de Trévarez, classé "Patrimoine du XXiéme siécle", de mettre en valeur les éléments subsistants de son occupation par ses propriétaires, le Marquis de La Ferronayes et son épouse.

Le château est construit sur un remblai artificiel, à flanc d'une grande pente dominée par les rochers de Roch-Plenn, invisibles dans les bois qui dominent la route départementale. Le bâtiment présente une immense façade au Nord, et une vaste pelouse en pente douce vers le sud pour accueillir les visiteurs :


Façades nord et sud ==>

Celui-ci, arrivant devant l'entrée majestueuse de la façade ne peut deviner que le sol cache une partie d'une haute de près de 14 mètres sous ses pieds, tel que le montre le plan général fait par les architectes (Destailleurs)
Plan façade sud ==>

Cette disposition n'a pas été choisie au hasard.
D'une part, ces sous-sols sont dessinés pour collecter, au moyen de busages complexes et d'un réseau d'adduction orienté Est-Ouest, l'eau venant des hauteurs de la forêt de Laz, dominant le château. Pas moins de trois châteaux d'eau existent encore le long de la route départementale de Laz à Saint-Goazec.
Pendant les travaux, cette disposition imposa de maintenir sur la façade sud une rampe d'accès à ce sous-sol, rampe que l'on voit sur les photos suivantes datant de l'achèvement du château :

Trois Clichés vers 1903==>

Les constructeurs ont voulu réserver les parties hautes du château pour les réceptions de prestige. Ils les ont équipées de pièces d'apparat comme la bibliothèque , les salles de réception, que l'on peut encore voir.
Cliquez pour agrandir ==>

mais surtout d'un très grand salon dans l'aile ouest, détruit par les bombardements et donnant sur la perspective ouest du miroir. Il existe un cliché de la future marquise et de son père visitant les travaux de cette perspective, vers 1903.
Cliquez pour agrandir ==>.
Les servitudes et les éléments techniques sont relégués au sous-sol ou cachés dans des endroits inaccessibles.

Au sous-sol, sont placés les chaudières du chauffage central au charbon. Au vu des quelques cent pièces à chauffer, la méthode choisie a été un chauffage à la vapeur , un chauffage à l'eau chaude demandant des diamètres de canalisation difficiles à imaginer.

Cliquez pour agrandir ==>

Ce chauffage demandait à être démarré un jour ou deux jours à l'avance pour arriver à chauffer l'ensemble du château. Une plus petite chaudière fonctionnait plus souvent, ne chauffant que la partie privée de la demeure.
La grande salle de repos du personnel, de plus de 150 m², sous la tour nord-ouest, était chauffée par un poêle à bois en céramique, de plus de deux mètres de haut, à la mode lorraine, qui a survécu aux nombreux pillages et travaux :

Cliquez pour agrandir ==>

Les propriétaires accédaient à cette partie privée par la « Tour Mademoiselle », dont la petite porte est exactement au milieu de la façade Sud.
Derrière cette petite porte, un espace en forme de tourelle était éclairé par un lustre en forme de lanterne en bois polychrome orné de dorures à la feuille, équipé d'ampoules électriques protégées par des verres en forme, aujourd'hui disparus :

Cliquez pour agrandir ==>
Dans le sol de cette tourelle est encastré de curieux et visiblement très anciens carreaux. D'après des déclarations recueillies par Michèle Le Goff, la Marquise affirmait qu’elles avaient été récupérées lors de la remise en état du vieux château de Trévaré. Ils sont bien différents des carrelages « Art nouveau » utilisés dans les parties nobles de réception :
Cliquez pour agrandir ==>

Les différentes cambuses, cuisines, caves à vin et nourriture sont également sous les pieds du visiteur, mais bénéficient de larges ouvertures vers le Nord, sur la vallée de l'Aulne.
Les livraisons et l'entrée du personnel se faisaient par la façade Est, et un petit chariot sur rail permettait de transporter les charges les plus lourdes.

Dans la cambuse trône aujourd'hui encore une des premières chambres froides, sorte de cabane en bois, de cinq mètres de long, deux de large et trois de haut en bois, isolée avec du liége.
L'ancien compresseur à cinq étages qui assurait la production de froid en compressant du gaz d'ammoniaque avant de l'envoyer se détendre dans les canalisations placées à l'intérieur de la chambre est encore visible. Alimenté à l'électricité par l'usine située dans les écuries

Cliquez pour agrandir ==>

On peut voir sur un des clichés la petite armoire de contrôle qui permettait d'ajuster la température :
Cliquez pour agrandir ==>

L'électricité était, suivant la technique de l'époque, montée sur des isolateurs en porcelaine qui maintenaient bien séparés chaque conducteur. La qualité des isolants de l'époque rendait nécessaire de telles précautions.
Cliquez pour agrandir ==>

L'électricité était amenée de l'usine de production par de véritables galeries tapissées de fils sur isolateurs. Ces galeries, bouchées dans les années 50, ont donné lieu à de nombreuses légendes sur des souterrains mystérieux, explorés par des enfants dans les années après guerre lorsque la propriété était pratiquement abandonnée.

Le château comportait deux ascenseurs hydrauliques fournis par Roux-Combaluzier, grande firme basée à Paris et Lyon., Le plus petit, à l'Ouest, du côté du grand bassin au miroir, était mû par un piston qui s'enfonçait dans le sol à dix mètres de profondeur. Il desservait les deux étages des chambres d'invités. Il fut détruit lors du bombardement de 1944

Cliquez pour agrandir ==>
L'autre, beaucoup plus important et luxueux, était situé au milieu du château et desservait les appartements privés ainsi que le sous-sol. Il était mû par un piston massif fixe qui, tirant sur des moufles, levait ou descendait l'ascenseur par des câbles. L'ascenseur, très rouillé, son moteur hydraulique, la commande de sélection d'étage et les massives portes palières en chêne subsistent :

Cliquez pour agrandir ==>
L'équipement des chambres des invités était à la hauteur de l'exigence de confort des propriétaires. Les salles de bain étaient équipées de baignoires et de mobilier fait sur mesure, et les toilettes ornées de têtes de lion. bien entendu, les invités et les maîtres de maison disposaient d'un réseau téléphonique privé dont il subsiste le tableau de connexion.

Cliquez pour agrandir ==>

Vous trouverez ces photos et bien d'autres dans le

CD "Châteauneuf et sa région"

_________________
Comité d'Animation de LAZ
Le Vern 29520 LAZ
02 98 26 80 85 Animlaz@orange.fr
Editeur du périodique LAZALOEIL Voir collection Abonnement gratuit : lazaloeil@orange.fr

Dernière édition par animlaz le 02 Avr 2005, 17:24; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Page 1 sur 1 [1 message] Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
 Index du Site » SAINT-GOAZEC » TREVAREZ
Sauter vers:  

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans cette Rubrique
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans cette Rubrique
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans cette Rubrique
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans cette Rubrique
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de cette Rubruique


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
[ Temps: 0.0683s ][ Requêtes: 8 (0.0024s) ][ GZIP activé - Déboguage activé ]